Aidez - nous !!

Les animaux n'ont pas la paroles pour s'exprimer : Donnons leurs à travers la notre !!
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
Livre d’or
http://www.livre-dor.net/livre.php?livredor=124025 Créez un livre d'or gratuitement.
Partenaires

créer un forum

      


Partagez | 
 

 Abattage standard des bovins à l'abattoir Charal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 28/01/2012
Age : 34

MessageSujet: Abattage standard des bovins à l'abattoir Charal   Mar 14 Fév - 23:07

Abattage standard

La législation impose qu'au moment de leur mise à mort, les animaux soient étourdis. Cet étourdissement peut se faire au moyen d'un matador : une tige pénètre dans le cerveau de l'animal et, s'il est bien positionné, plonge l'animal dans l'inconscience.
La saignée doit être réalisée le plus tôt possible après l'étourdissement. Ceci évite en particulier les reprises de conscience en cas d'étourdissement incorrect.

Les faits

http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=oHr_kkIzQd4

Les bovins sont assommés dans le piège visible à l'arrière-plan, et débouchent après ouverture du piège dans le hall d’abattage, étourdis.
Un ouvrier vient les suspendre par une patte. Ils sont ensuite égorgés après une durée plus ou moins longue (plusieurs minutes). L’égorgement n’est pas réalisé le plus rapidement possible après l’étourdissement.
Plusieurs bovins sont suspendus sans que les premiers n’aient encore été saignés. Il en résulte des reprises de conscience avant et pendant la saignée. Les bovins s’agitent vivement suspendus dans les airs.

Que dit la loi ?

La loi impose d'égorger l'animal le plus rapidement possible après son étourdissement, ce n'est pas le cas ici puisque 4 bovins sont suspendus en attente de saignée.
Une plainte est en cours pour non respect de la législation en vigueur.

Les bovins reprennent-ils conscience ?

Mouvements réflexes ou conscience ?
Partager / Diffuser cette page


Sur les vidéos, aussi bien en abattage standard que rituel, on peut voir des bovins se débattre suspendus en l'air.
Charal et les services vétérinaires affirment que les mouvements des bovins suspendus sont des réflexes nerveux. Ils affirment même qu'on ne se relève pas d'un coup de matador. Nous affirmons le contraire.

Quels éléments nous permettent de dire que certains de ces animaux sont conscients ?

Le rapport scientifique de l'EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments) sur l'abattage publié en 2004 liste quelques signes de reprise de conscience. (1) Un de ces signes est le redressement de la tête qu'on peut remarquer facilement sur les images captées.

Quoi qu'il en soit, même les mouvements réflexes ne signifient pas absence de conscience ou de douleur.

On peut constater aussi la différence de comportement entre les animaux tués chez Charal et dans un autre abattoir. Les mouvements suite à l'étourdissement au matador sont de type saccadé dans l'autre abattoir tandis que les bovins suspendus chez Charal ont des mouvements plus lents, plus amples, semblent chercher à se redresser.

Les animaux peuvent-ils reprendre conscience après un étourdissement avec un matador ?

Ce même rapport souligne que 4 à 6,6% des étourdissements ne sont pas faits de façon correcte et nécessitent un second tir (le matador est mal placé, les cartouches mal adaptées etc.). (2) Il souligne que les étourdissements manqués au matador sont la conséquence d'un matériel mal entretenu ou mal utilisé. (3)
La réglementation exige que la saignée intervienne immédiatement après l'étourdissement justement pour éviter que des animaux reprennent conscience.

Abattage rituel : temps d'immobilisation ?

« Nos experts ont regardé les images et le temps d'immobilisation est suffisant, de l'ordre de 40-50 secondes à une minute. Cela correspond à la réglementation. »
Charal, Le Post, 28.09.2009.

Sans étourdissement, le temps qui s'écoule entre l'égorgement et l'insensibilité peut atteindre jusqu'à 2 minutes dans le cas des bovins et 20 secondes chez les moutons. (4)

Rappel des textes de lois en vigueur :

Article R214-71 du Code Rural : La saignée doit commencer le plus tôt possible après l'étourdissement et en tout état de cause avant que l'animal ne reprenne conscience.
Annexe 3 de l'arrêté du 12 décembre 1997 relatif aux procédés d'immobilisation, d'étourdissement et de mise à mort des animaux et aux conditions de protection animale dans les abattoirs : 2. L'étourdissement des animaux ne doit pas être pratiqué s'il n'est pas possible de saigner ensuite immédiatement les animaux.
Annexe 5 de l'arrêté du 12 décembre 1997 relatif aux procédés d'immobilisation, d'étourdissement et de mise à mort des animaux et aux conditions de protection animale dans les abattoirs : 1. Pour les animaux qui ont été étourdis, la saignée doit commencer le plus tôt possible après accomplissement de l'étourdissement et être effectuée de manière à provoquer un saignement rapide, profus et complet. En tout état de cause, la saignée doit être effectuée avant que l'animal ne reprenne conscience.
-> Lire la réglementation en vigueur concernant les procédures de mises à mort des animaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aidez-nous.creer-forums.com
 
Abattage standard des bovins à l'abattoir Charal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enquête dans un abattoir charal, des images insoutenables
» Pétition contre Charal
» Abattage de chiens en Chine
» mobilisation contre l'abattage rituel
» abattoir proche du var

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aidez - nous !! :: Animaux maltraités :: Animaux d'élevages :: CHARAL-
Sauter vers: